bannière montre

Mouvement horloger

L'histoire du mouvement horloger : comment la technologie a évolué au fil du temps ?
 

L’histoire de la montre et celle du mouvement horloger ont connu des évolutions importantes au fil des siècles. L’histoire de l’horlogerie retient que les premiers dispositifs utilisés pour mesurer le temps remontent à plusieurs milliers d’années avant J-C avec le cadran solaire, qui se transforme ensuite en clepsydre, en sablier puis en horloge à cadran vers les années 1500. Celle du mouvement horloger connaît également des transformations capitales, avec la conception de la technologie mécanique au début puis l’apparition du mouvement à quartz. Comment cette technologie a-t-elle évolué au fil du temps ? Coup d’œil sur les principales étapes de l’évolution du mouvement horloger.
 

Le mouvement horloger, une science à part entière

Même si la montre est aujourd’hui un objet devenu courant, l’évolution technologique de son fonctionnement est impressionnante. Rien qu’en un siècle, les différentes transformations connues par cet objet du quotidien sont inimaginables. Au crépuscule de la première guerre mondiale, porter des montres-bracelets était en effet plus un usage réservé aux femmes qu’aux hommes, qui avaient l’habitude d’avoir leur montre dans les poches.

En quelques années seulement, l’histoire de la montre a connu dès lors une évolution à la fois sur la manière de la porter que dans ses entrailles ou la technologie permettant de la faire fonctionner.
Les entrailles d’une montre portée au poignet reflètent en effet les véritables prouesses auxquelles ont participé au fil des années les acteurs mondiaux de l’horlogerie, dont une partie importante a travaillé depuis l’Europe, notamment en Suisse ou en France. Comprendre l’évolution du mouvement horloger incite à connaître ce qu’est cette notion indissociable des montres, puis à distinguer les deux principales technologies rencontrées aujourd’hui.    

1.    Qu’est-ce que le mouvement horloger ?

Même si les montres portées au poignet ont un nombre toujours croissant d’utilisateurs chaque année, seuls les vrais passionnés sont animés par le besoin d’en savoir davantage sur le fonctionnement de leur objet préféré. Dans cette optique, comprendre ce qu’est le mouvement horloger est toujours judicieux.

Cette notion désigne le moteur d’une montre, c’est-à-dire l’ensemble du mécanisme qui fait fonctionner la montre et ses différentes fonctionnalités. Un mouvement horloger est parfois appelé également le calibre d’une montre. Le mouvement horloger est à l’origine de tout ce qui est activé sur une montre, à l’instar du mouvement des aiguilles, mais aussi toutes les fonctionnalités supplémentaires lorsqu’elles sont disponibles, telles que le calendrier, le chronographe ou le fuseau horaire par exemple. Sans le mouvement horloger, il est donc impossible qu’une montre fonctionne correctement, voire pas du tout.

Comme l’apparition des premières horloges remonte à plusieurs siècles déjà, le mouvement horloger a connu diverses évolutions et modernisations au fil du temps. Si les différentes manufactures horlogères peuvent utiliser aujourd’hui des mouvements horlogers caractérisés par des innovations exclusives, deux grandes catégories de calibre existent aujourd’hui et marquent l’évolution de cette technologie :

2.    Le mouvement mécanique

Formidables prouesses d’ingénierie et de précision, les montres à mouvement mécanique sont parfois préférées à celles à mouvement à quartz en raison de leur haut niveau de qualité et de savoir-faire. Habilement créés par des experts en horlogerie, les montres à mouvement mécanique contiennent une série de composants à la fois minuscules et complexes travaillant et imbriqués ensemble permettant de mesurer le temps et d’offrir toutes les fonctionnalités de la montre. Bien que la conception générale des montres mécaniques n’ait pas beaucoup changé depuis des siècles, la technologie permet de tirer parti d’une ingénierie plus précise et de porter une plus grande attention aux détails. Contrairement aux mouvements à quartz, un mouvement horloger mécanique utilise l’énergie d’un ressort pour alimenter la montre. Ce ressort stocke l’énergie et la transfère à travers une série d’engrenages et de ressorts, régulant la libération d’énergie pour alimenter la montre.

3.    Le mouvement à quartz

Les montres fonctionnant avec un mouvement à quartz sont très précises et nécessitent un entretien minimal en dehors du remplacement de la batterie. Elles ont tendance à être moins coûteuses, car elles sont alimentées par batterie et contiennent peu de pièces mobiles. Les montres à quartz ne sont pas aussi appréciées par la plupart des passionnés de montres, car le savoir-faire technique et l’ingénierie utilisée sont moins poussés. Les mouvements à quartz de certaines marques de montres de premier plan sont néanmoins conçus pour répondre à leurs normes de qualité strictes. Un mouvement à quartz utilise une pile comme source d’énergie principale et est généralement le type de mouvement que vous trouverez dans une montre standard. Pour créer de l’énergie dans les mouvements de montre à quartz, une pile envoie un courant électrique à travers un petit cristal de quartz, électrifiant le cristal pour créer des vibrations. Ces vibrations maintiennent l’oscillation du mouvement et entraînent le moteur pour déplacer les aiguilles de la montre.

Montre mécanique manuelle ou automatique : une évolution du mouvement horloger

Les montres mécaniques manuelles et automatiques sont toutes deux alimentées par un mouvement mécanique. Leur fonctionnement repose sur un ressort et un ensemble complexe de rouages pour mesurer le temps. Une grande différence subsiste néanmoins dans la façon dont ces montres sont remontées et marque une évolution importante du mouvement horloger mécanique :  

1.    une montre mécanique manuelle doit être remontée à la main à l'aide d'une couronne située sur le côté de la montre. Le porteur doit tourner cette couronne régulièrement pour maintenir la montre en marche ;

2.    la montre mécanique automatique se remonte quant à elle sans aucune intervention de l’utilisateur. Elle fonctionne en effet automatiquement grâce au mouvement naturel du poignet de son porteur. Elle est équipée d'un rotor qui pivote en réponse aux mouvements du poignet, ce qui entraîne le remontage du ressort principal de la montre. Tant que la montre est portée régulièrement, elle continuera à fonctionner sans qu'il soit nécessaire de la remonter manuellement.

Les matériaux utilisés pour l’évolution du mouvement horloger symbolisent également les innovations dans le domaine de l’horlogerie. Le laiton nickelé, l’inox, le silicium ou les matériaux hybrides comme l’alliage de titane et de céramique ont fait évoluer les performances et la durabilité du mouvement horloger.
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'analyser le traffic de notre site. Pour en savoir plus sur la protection de vos données, cliquez-ici. Lire plus

Contactez-nous

Votre panier

Il n'y a aucun produit dans votre panier